Notre mission

La mission du Centre de ressources pour femmes de Mattawa est de fournir un refuge sécuritaire aux femmes qui ont été physiquement ou émotionnellement agressées, menacées ou harcelées, ou qui sont autrement en situation de crise, grâce à la mise en œuvre et à la prestation de services antiracisme et anti-oppression. Le centre œuvre à la prévention de la violence contre les femmes et les enfants.

 

Nos convictions

1. Nous croyons que chaque femme a le droit fondamental de vivre avec dignité et sans crainte de violence physique, sexuelle ou psychologique.
2. Chaque personne a le droit de bénéficier d’une protection en vertu de la loi, sans égard à la relation des parties impliquées ou à l’endroit où le crime est commis.
3. La violence familiale, l’agression sexuelle et l’abus sont des actes de violence, de contrôle et de dominance.
4. Les actes de violence faite aux femmes, de violence conjugale et d’agression sexuelle ne s’arrêtent pas à l’âge, aux capacités, à la classe, à la race et à l’origine ethnique.
5. Une femme n’est pas responsable des actes de violence et d’abus dont elle est victime, quelles que soient les circonstances et peu importe de quelle façon elle a réagi ou résisté.
6. Nous reconnaissons que la violence masculine et la violence contre les femmes et les enfants sont enracinées dans la structure sociale et dans la tolérance du déséquilibre du pouvoir et du processus de socialisation qui dévalorise les femmes et les enfants. En plus du sexisme, nous reconnaissons les répercussions de la discrimination fondée sur la race, l’âge, la religion, la classe, l’orientation sexuelle et les capacités physiques et mentales.
7. Toutes les survivantes ont droit à un choix de traitement et de soutien, et à des services accessibles et appropriés. Vu que la responsabilité de la violence ne repose pas uniquement sur les agresseurs, mais aussi sur la société, les services cherchant à habiliter les victimes de violence doivent être une responsabilité sociale.
8. Notre philosophie met en pratique les valeurs de respect, d’habilitation et de choix. Elle comprend une approche intégrée qui prévoit l’intervention dans toute situation d’abus social, juridique, ethnoculturel, interpersonnel, familial et intrapsychique.
9. Bien que nous puissions soutenir les efforts de ceux qui offrent des services aux agresseurs, ces services doivent être fournis par d’autres organismes. Des services de consultation seront mis à la disposition des programmes destinés aux agresseurs.